L'été des gestions françaises

30-07 2013

 

FinanceCom AM, une gestion fidèle à ses engagements

FinanceCom Asset Management est une jeune société de gestion, créée en 2008. Ses fondateurs, Jean-Marc Divoux et Jean-Philippe Scholler, ont développé un modèle de gestion flexible qui repose sur l’analyse des cours et sur un objectif de volatilité faible, défini pour chaque fonds proposé. L’objectif ici n’est pas de prédire ce que vont faire les marchés mais de les accompagner en procédant à des ajustements de portefeuille lorsque des tensions trop fortes se font sentir. Les fonds sont investis sur les obligations internationales, les actions des pays développés, celles des pays émergents et les actifs monétaires de la Zone Euro. Entretien avec Jean-Marc Divoux, gérant du fonds FCOM Diversifié Vol 4.

Quels sont les principales caractéristiques du fonds FCOM Diversifié Vol 4 ?

Nous avons développé en interne un modèle de gestion permettant de faire varier l’allocation de chacune des poches (obligations internationales, actions pays développées et pays émergents) en fonction de la tendance et de la volatilité. Chaque poche fonctionne de manière totalement indépendante. Depuis son lancement, le fonds a traversé sereinement plusieurs phases de marché difficiles en adaptant systématiquement son exposition pour préserver les performances passées.

Quel est votre positionnement actuel ?

Au regard de nos critères, nous avons procédé à la reconstitution progressive de la poche « actions pays développés » qui représente actuellement environ 35% de l’encours du fonds. Notre exposition aux produits obligataires est quant à elle descendue à 7% et se situe actuellement aux alentours de 15%. Il faut dire que la volatilité actuelle des marchés obligataires, particulièrement sensibles à la situation que nous connaissons, est très élevée. Pour l’année en cours, la performance de FCOM diversifié Vol 4 est voisine de 4%.

Qu’en est-il des marchés émergents ?

Sans surprise, leur contribution à la performance du fonds est négative pour cette année. Cela dit, ils n’ont, au maximum, représenté que 12% du portefeuille. Leur impact a donc été limité. A présent, leur poids n’est d’ailleurs plus que de 8% de l’actif du fonds après avoir été temporairement réduit à 3%.

Quels sont les atouts de votre fonds dans le contexte de marché actuel ?

Nous délivrons une performance régulière sur la durée et notre perte maximale est limitée d’une part par la diversification du portefeuille en termes de classes d’actifs et de zone géographiques, et d’autre part par la méthodologie de gestion du risque que nous avons développée. Dès le départ, l’objectif que nous nous étions fixé était de faire du fonds une alternative crédible aux fonds en euros. Après un peu plus de 4 ans, le contrat est rempli et, alors que les doutes continuent de planer sur les fonds en euros, la pertinence de FCOM Diversifié Vol 4 est plus que jamais confirmée en tant que fonds de cœur de portefeuille.

Retrouvez cet article sur: http://esteval.fr/article.5400.l-ete-des-gestions-francaises-financecom.php


Fichiers à télécharger
esteval.pdf